Nos recommandations

Le mésothéliome 

Le mesotheliomeLe mésothéliome fait partie des rares cancers causés par l’inhalation des particules d’amiante, un matériau dont l’utilisation est interdite dans toute l’Europe depuis quelques années.

Ce cancer affecte les travailleurs exposés aux fibres d’amiante 20 à 50 ans auparavant. Le nombre de travailleurs souffrant de ce cancer en Europe de l’Ouest est estimé à 250 000. D’ici l’an 2029, ces ouvriers mourront si les chercheurs ne trouvent pas un traitement curatif efficace.

Qu’est-ce que le mésothéliome ?

Encore appelé « cancer de l’amiante », le mésothéliome est un cancer mortel qui affecte la membrane qui sert de revêtement pour les poumons, la cavité abdominale et le cœur. Cette membrane est appelée le mésothélium. Composée de deux couches, dont la première entoure l’organe et la seconde le recouvre complètement sous la forme d’un sac, cette membrane a pour rôle de protéger les poumons, le cœur et la cavité abdominale.

Entre les deux couches, un liquide permet de lubrifier le mouvement de l’organe. On parle de mésothéliome lorsque les cellules du mésothélium s’éparpillent et ne jouent plus correctement leur rôle de protection.

Il existe trois formes de mésothéliome :

  • Les mésothéliomes « pleural », « péritonéal » et « péricardique »

En effet, le mésothéliome « pleural » est la forme la plus récurrente qui affecte la plèvre, c’est-à-dire le revêtement des poumons.

Quant au mésothéliome « péricardique », il affecte le revêtement du cœur appelé péricarde.

En ce qui concerne le mésothéliome « péritonéal », il atteint le revêtement de la cavité abdominale appelé péritoine.

Quelle en est la cause ?

Le mésothéliome est causé par l’exposition à la poussière d’amiante. Ce cancer affecte souvent les travailleurs exposés aux fibres d’amiante plus de 20 ans auparavant.

En effet, certains travailleurs du secteur du BTP inhalent la poussière d’amiante au cours des travaux de rénovation et de démolition des bâtiments construits avant 1997. En raison de l’état latent du mésothéliome, il ne se déclenche que 20 à 50 ans après la première exposition à l’amiante.

Quels sont les symptômes ?

Généralement, les personnes souffrant du mésothéliome pleural ressentent périodiquement des douleurs de poitrine, des douleurs du bas de dos et de l’omoplate, l’essoufflement et une toux persistante, mais ces symptômes ne sont pas très graves pour pousser le malade à consulter un médecin.

Le vomissement, la nausée, les douleurs abdominales, le gonflement de l’abdomen, la perte de poids et l’obstruction intestinale sont les symptômes les plus récurrents chez les personnes qui souffrent du mésothéliome péritonéal. Attention, ces symptômes peuvent être causés par d’autres maladies. Le diagnostic d’un médecin est nécessaire pour en avoir le cœur net.

Traitement du mésothéliome

Après le diagnostic, votre médecin contactera une équipe multidisciplinaire composée de plusieurs spécialistes expérimentés. Ces derniers discuteront de votre cas afin de vous offrir une stratégie de traitement.

Selon les critères prédéfinis par les spécialistes, le traitement peut être une intervention chirurgicale, une chimiothérapie, une radiothérapie ou une série d’essais cliniques. Ces différents traitements visent à atténuer les symptômes, car aucun traitement curatif n’a été reconnu efficace pour soigner définitivement le mésothéliome.

Obtenez 5 devis
Faites votre demande et recevez 5 devis de sociétés spécialisées dans l'amiante.