Nos recommandations

DAAT diagnostic amiante avant travaux 

Si nous savons tous que le diagnostic amiante est obligatoire lorsqu’un bien immobilier construit avant 1997 est mis en vente, la majorité d’entre nous ignorent que le DAAT est obligatoire en cas de réhabilitation ou de rénovation d’un bâtiment. Ce diagnostic permet de prévenir les risques que l’amiante peut engendrer chez les artisans qui s’occupent de la rénovation d’un bâtiment construit avant 1997. Apprenons un peu plus sur le DAAT.

Qu’est-ce que le DAAT ?

DAAT amianteCertains biens immobiliers construits avant 1997 contiennent toujours des traces d’amiante, un matériau décrété dangereux pour la santé des artisans du secteur du BTP et la population. Pour prévenir les travailleurs qui s’occupent de la rénovation et de la réhabilitation de ces bâtiments contre les risques liés à ce matériau, l’État préconise le DAAT obligatoire. Littéralement le DAAT signifie « Diagnostic amiante avant travaux ».

Il s’agit d’un diagnostic obligatoire qui doit être réalisé par des experts avant l’intervention des artisans et spécialistes du BTP sur le bien. Cette étude permet de préserver la sécurité des travailleurs et celle des habitants du bâti.

Le DAAT est-il obligatoire seulement avant les travaux ?

Le Diagnostic amiante avant travaux n’est pas seulement obligatoire pour les travaux de rénovation et de réhabilitation. Elle est en effet obligatoire pour les deux autres cas de figures : les diagnostics amiante avant vente et avant démolition. Toutefois, il ne faut pas confondre le diagnostic avant travaux avec le diagnostic amiante avant une vente, car ce dernier fait partie d’une liste des diagnostics obligatoires qu’un propriétaire doit réaliser avant de mettre son bien en vente.

Il s’agit entre autres des diagnostics électricité, gaz, plomb et gaz. Ces diagnostics sont généralement annexés au contrat de vente au plus grand tard le jour de la signature. Quant au DAAT, il est obligatoire lorsque des travaux sont dans un bâtiment construit avant juillet 1997. Il peut donc être exigé lors d’une vente ou pour une simple rénovation.

À qui s’adresser pour réaliser un DAAT ?

Au même titre que le diagnostic amiante avant vente, le DAAT est demandé par le propriétaire du bien immobilier concerné et sa durée est illimitée lorsque le résultat est négatif, mais il doit être repris dans les trois ans si le résultat est positif. Pour réaliser un diagnostic amiante avant travaux, il faut faire appel à un professionnel du diagnostic immobilier ou diagnostiqueur. Ce dernier doit être certifié par le COFRAC, c’est-à-dire le comité d’accréditation des diagnostiqueurs immobiliers.

Cette certification, qui s’obtient dans les centres de formation des diagnostiqueurs spécialisés dans l’amiante, est le garant de la neutralité et de l’impartialité dans la réalisation des études sur le terrain. Avant de choisir un diagnostiqueur, assurez-vous qu’il est couvert au moins par une assurance responsabilité civile professionnelle.

Quels sont les risques liés à l’amiante ?

Lorsque le DAAT n’est pas réalisé sur un chantier de rénovation d’appartements ou de maisons, ses fibres peuvent se retrouver dans la poussière qui, une fois inhalée par les artisans et les populations, peut être à l’origine des maladies graves, parfois mortelles. Ces maladies se manifestent plus de 30 ans après l’exposition à la poussière d’amiante.

Obtenez 5 devis
Faites votre demande et recevez 5 devis de sociétés spécialisées dans l'amiante.